Vous etes ici > Accueil > Nos missions

Nos missions


 

Le 115 urgence sociale

 

Plate-forme de Premier Accueil, le 115 est le numéro d'Urgence Sociale destiné à tous les publics, y compris tout citoyen désireux de signaler une situation de détresse, ou tout partenaire social souhaitant une information ou un conseil, et ce, du 1er janvier au 31 décembre.

Précisément le 115 a pour misson :    

  • D'informer sur le dispositif de veille sociale des Alpes Maritimes (accueils de jour, accueils de nuit, équipes mobiles) sur les lieux de soins et autres prestations de première urgence, l'organisation de l'aide alimentaire (distribution de rue sur points fixes ou maraudes, colis, etc.) sur l'accès aux droits et sur les services sociaux ou associations ;

  • De proposer une réponse immédiate en indiquant notamment l'établissement ou le service dans lequel la personne ou la famille intéressée peut être accueillie, et organiser sans délai la mise en œuvre de cette réponse, notamment avec le concours des services publics ;

  • D'organiser une mise à l'abri des personnes les plus vulnérables, après évaluation détaillée de la situation, soit par la mise en place d'une à trois nuitées d'hôtel, soit en les adressant à l'accueil de nuit. Cette mise à l'abri est conditionnée par une réorientation, dès que possible, vers les services sociaux compétents pour donner suite à un suivi social ;

  • D'effectuer un relais, notamment dans le cadre d'un signalement auprès des services d'urgence : le 15 du SAMU, le 112 de l'urgence européenne, les pompiers ou une équipe mobile d'urgence sociale.

Le 115 est un maillon de la veille sociale du département (participation à toute réunion organisée par la DDCS Direction Départementale de la Cohésion Sociale, inscription à la réflexion de différents groupes de travail).

Le 115 est un centre de ressources et de documentation sur l'ensemble des disposifs d'urgence du département. Ce service met en perspective les textes de loi. Il sert de référence au travers du dispositif de veille sociale et vérifie la bonne adéquation entre les personnes appelantes et les moyens alloués.

Le texte législatif cadre est la Circulaire interministrielle initiale du 30 Mai 1997.

 

Les PAU, le dispositif des Places d'Accueil d'Urgence

 

Les PAU offrent un hébergement d'urgence gratuit dans un temps limité et non renouvelable dans l'année en cours (7 jours renouvelables une fois).

Elles sont activées à la demande d'un travailleur social ou de la personne elle-même. Cette demande fait l'objet d'une évaluation sociale détaillée.

En fonction des  disponibiltés, un lieu d'hébergement adapté à la composition familiale est proposé (personnes seules, couples et familles).

Ce dispositif a une capacité d'hébergement de 90 places. Cet hébergement, pour rappel, est mis en place sur la durée d'une semaine renouvelable une fois.

Les personnes concernées par le dispositif sont dites « vulnérables ». Elles sont orientées sur les PAU par le travailleur social référent de la situation (MSD, CCAS, accueil de jour, accueil de nuit, hôpital, mission locale, services de police, école, ...).

Peuvent bénéficier d'un hébergement sur le dispositif des PAU :

  • Les situations de violences, les personnes victimes d’esclavage, de violences familiales, de violences conjugales, d’agression, de viol et de vol ;

  • Les situations de ruptures familiales et/ou conjugales ;

  • Les situations présentant des problèmes de santé tels que le caractère de vulnérabilité nécessite un hébergement ;

  • Les situations de fin d’hébergement qui concernent les personnes se retrouvant sans solution suite à la fin d’un hébergement familial, aidé (du type prise en charge) amical

  • Les personnes en rupture de logement autonome (procédure d’expulsion ou perte de logement suite à une baisse ou perte de revenus…)

  • Les personnes en attente d’une entrée imminente dans une structure d’hébergement. (CHRS, SAEF ….)

  • Les personnes en situation d’emploi ou de stage.

Le dispositif des places d'accueil d'urgence a également pour objectif de favoriser le partenariat par des échanges sur les situations nécessitant un hébergement en urgence. Il est nécessaire que le travailleur social référent indique ce que le ménage devient à la sortie de la PAU.
 
 
[màj en ligne 08/07/2016]
 
Pour connaître l'activité de l'urgence sociale assurée par le Pôle Urgence Insertion Parentalité (PUIP) et particulièrement de l'activité du SIAO Urgence, consulter la présentation par son Comité de pilotage de l'Activité 2016 - cliquer sur le fichier Powerpoint
 
Et pour plus de détails sur la dernière période hivernale, consulter le Bilan de l'hiver 2016-2017 - cliquer sur
 
 

Nos Rapports d'activité

SIAO urgence sociale - Activité 2016 - Présentation du Comité de Pilotage du 23 juin ...
En savoir plus